En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Ok Politique de confidentialité

Quel avenir pour l'Evènementiel ?

Compte rendu du Mardi 21 avril 2020
Voir le live
La crise avait commencé avant le confinement, puisque les salariés des grandes entreprises se sont vus interdire de participer à des événements professionnels dès deux mois avant l’intervention du Pdt de la République. 

Un grand nombre d’organisateurs de salons et de conférences ont donc été impactés très tôt, avec potentiellement six mois sans revenu ni activité (de mi-mars au 31 août, si les grands événements peuvent reprendre le 31 août comme l’ont notamment indiqué l’Allemagne et la Belgique).

Quelles sont les perspectives à court et moyen terme et que peuvent faire les organisateurs pour sécuriser leurs produits et relancer leur activité ?

1- Présentation des Intervenants & Impact de la crise sur leur activité

2- Que faire dans la situation actuelle ?

3- Impact de la Crise sur le Sponsoring
Bien entendu, la perte de production et de revenus des grandes entreprises donneuses d’ordre vont les conduire à réduire leurs investissements et leurs budgets, ce qui aura un impact fort sur les prestataires, qui sont par ailleurs les sponsors et les exposants des salons et des grandes conférences.

On peut aussi mentionner une chute probable de la consommation ainsi qu’une augmentation de l’endettement lié aux Prêts garantis par l’Etat (PGE), 187.000 prêts demandés, représentant €35Bn

Dans quel état allons-nous retrouver le marché une fois le confinement (progressivement) levé ? Les prestataires auront-ils toujours les moyens d’exposer ? Risque-t-on un downsizing général des entreprises dans de très nombreux secteurs ?

4- De la Levée du Confinement au Retour à une « Vie normale »
Comme l’a indiqué le PM, la levée du confinement ne signifie pas le retour à une vie normale, par ex la restauration restera fermée jusqu’à une date non précisée.

Allons-nous assister à une autorisation progressive de type : autorisation des réunions jusqu’à 50 participants, puis 100, puis 500 ? 500 semblant être la dernière limitation avant autorisation des événements de tous gabarits.
Quel impact sur les manifestations sportives et culturelles qui, par définition, peuvent réunir plusieurs dizaines de milliers de participants ?

5- Que peuvent faire les Organisateurs pour accélérer le process de ré-autorisation ?

Filtrage du public (présentation d’un test récent)
Distribution de masques
Désinfection des lieux
Mise à disposition de gel hydroalcoolique
Présence d’une sécurité imposant le port du masque, le respect des gestes barrière et la distanciation

En revanche, laisser vide un siège sur deux est économiquement impossible ?

Si on autorise les transports publics (eg la station des Halles à 8H00am), pourquoi ne pas autoriser les réunions publiques ?

Le sujet des événements purement digitaux : concurrence exacerbée (plus de barrières à l’entrée), multiplication des conférences, certains prétendent disposer de technologies de meetings en ligne révolutionnaire mais ne proposent en fait que du webinar légèrement amélioré. Le 100% digital est-il l’avenir des événements professionnels ?

INTERVENANTS


Paris Fintech Forum
Laurent Nizri
Founder & CEO

Paris Blockchain Week
Charlie Meraud

L'événement
Bertrand Biard
Président

GL Events
Olivier Roux
Co-Fondateur et Vice-Président
NEWSLETTER
Ne ratez aucun de nos évènements et publications, inscrivez vous !