En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

La gestion des données non structurées

Vendredi 05 février 2010
Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Email

La part des données non structurées serait de 80% à 90 % et leur croissance est phénoménale. Elles sont cependant sous-estimées de la part des DSI au dépens des données structurées. Les entreprises reconnaissent pourtant un rôle important à ces informations hétérogènes mais ne sont pas toujours en mesure de les exploiter efficacement.

  • Complexité de traitement des données non structurées : comment y faire face en termes de stockage et de mise à disposition des données : traitement normé des e-mails, moteur de recherche, taxonomie… ?
  • Qui pilote ce type de projet et quelle est l’implication des directions fonctionnelles (clients internes) ? Comment se structure une telle démarche ? Quelles sont les difficultés d’intégration au système Legacy… ? Quels sont les coûts ?
  • Quelle valeur peut apporter la gestion des données non structurées dans la prise de décision ? Quels objectifs sont visés : aide à la prise des décisions ou simplement recherche d’informations ?
  • A qui profite en priorité ce traitement d’information (quelles directions, à quel niveau hiérarchique) ? Quel est le réellement l’usage qui en est fait ? Quels sont les gains constatés ? 
Evolution du marché de la gestion des données non structurées.
  • Panorama des types d’outils de gestion : plateforme de gestion de contenu unifié, combinaison d’un moteur de recherche avec des outils décisionnels, datawarehouse… Quelle est la maturité des outils disponibles sur le marché ?
  • Emergence possible d’un nouveau marché au croisement entre la BI, le KM et l’EMC. Quel est l’état de l’art actuel ? 
Partenaires : Big DataTurnPWCFifty FiveIBM