En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

Le nucléaire est-il fini ?

Mercredi 14 février 2018 de 09:30 à 11:30

Avec 19 centrales et 58 réacteurs, l’électricité d’origine nucléaire est la principale énergie produite et consommée en France, alors même que nous avons tous en tête l’accident de Fukushima.

 

En 2015, la loi de transition énergétique prévoyait de porter la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % à l’horizon 2025. Elle plafonnait également la capacité de production nucléaire à son niveau actuel. L’objectif 2°C fixé par la COP21 demandera un recours important à l’énergie nucléaire, ce qui serait en contradiction avec les nombreuses annonces faites en matière d’ENR.

 

« L’après-nucléaire » reste pour le moment à définir ; la montée en puissance des renouvelables sera-t-elle suffisante ? Ou faudra-t-il trouver une autre alternative ? Personne n’est pour le moment en mesure de prédire quelle sera l’énergie dominante en 2040.

 

En effet, d’ici à 2022, 19 réacteurs ayant atteint leur durée de vie seront arrêtés : ce manque d’énergie devra être composé, et reviendrait à construire 34 GW d’éolien (multiplication par trois du parc actuel), 14 GW de solaire (deux fois plus qu’aujourd’hui), 6 GW de barrages et 1 GW de biomasse. A savoir : ces projets nécessiteraient un minimum de cinq ans de développement.

 

Stockage de l’énergie ? Énergies 100 % renouvelables en plein développement ? Nucléaire ? Quel est l’avenir de l’énergie en France et au niveau global ?

Rejoignez une communauté de l'EBG

INTERVENANTS


Engie
Jan Bartak
Directeur Développement Nucléaire

SFEN
Valérie Faudon
Déléguée Générale
NEWSLETTER
Ne ratez aucuns de nos évènements et publications, inscrivez vous !
Copyright 2018   -   Conditions d'utilisation   -   Données personnelles